Le slow tourisme : voyager plus pour polluer moins

December 11, 2019

Le slow tourisme : voyager plus pour polluer moins

Le slow tourisme, est un tourisme au développement durable pour la planète comme pour les hommes. Déclinaison de l’expression slow food, consommer local ou locavore… Le slow tourisme met en avant le tourisme local. C’est un état d’esprit de voyage axé sur la conscience écologique, la responsabilité économique, le contact humain et le respect de la culture locale. C’est une pratique touristique qui invite les voyageurs à réfléchir sur leurs mobilités. Ces voyageurs privilégient ainsi  les modes de transport doux comme le vélo, la marche, l’équitation ou le transport fluvial et ferroviaire, plutôt que le ferry, l’avion ou la voiture…

Bilan carbone; les faits sont là : 

-Une massification du tourisme vers les destinations touristiques internationales qui étouffent ( Venise, Barcelone, Amsterdam, Dubrovnik…). Une solution pour dissuader les touristes, augmenter les prix ! 

-Des créations de lignes aériennes à prix cassés (seulement 19€ au départ de Nantes pour un aller à Porto, Venise, Pise…). Profitons en, car niveau éthique,  ce n’est pas cohérent.

-La construction de géants des mers pour des croisières toujours plus...confortables...à bord de bateaux (magnifiques certes) qui consomment autant que des villes de 70 000 habitants (pour 4 000 personnes embarquées).

-Des routes prises d’assaut en période de vacances, weekend...ne nous étendons pas sur ce sujet qui fache.

Bref, des solutions existent : 

Partir proche de son lieu de résidence afin d’accroître l'interactivité entre les habitants citadins et ruraux d’une même zone géographique. Le dépaysement n’est pas lié à la distance mais à la recherche d’altérité.

La France est un pays qui dispose d’une grande diversité de milieux naturels à l’échelle de sa petite surface (première destination touristique mondiale avec presque 90 millions de touristes en 2018!)  

Le slow tourisme ne serait-ce pas la meilleur alternative pour découvrir nos régions voisines? C’est un tourisme selon la traduction littérale ; « lent » à la recherche de bien-être, de détails et de sens ! Souvent associé au tourisme éthique, le slow tourisme  favorise l’économie locale avec des voyageurs globalement attentifs à la culture des lieux qu’ils traversent, hors des circuits touristiques.

L’idée à travers ce concept est de prendre son temps pour découvrir un lieu plutôt que d’en parcourir plusieurs sur un temps court. Il est plus adapté aux voyageurs de type «indépendants », en opposition à un voyageur de type « accompagné », qui s'orienterait vers un voyage plus organisé. de masse, le profil des voyageurs qui pratiquent ce tourisme recherchent l’authenticité des lieux et le « savoir-vivre » local.

Le slow tourisme permet de s’imprégner de la culture locale bien plus en profondeur tout en attisant notre sentiment de curiosité ! Nous vous invitons vivement à suivre quelques extraterrestres du slow tourisme et des aventures humaines : nus et culottés avec Nans et Mouts ,  The other life avec Xavier ou encore Captaine Rémi…N’hésitez pas à partager vos coups de coeur dans les commentaires.

Les voyageurs sont en quête de contact avec la population. Ils favorisent l’hébergement en chambre d’hôtes, gîtes, hébergements insolites, fermes ou appartements locatifs plutôt qu’un complexe hôtelier. Sur le plan gastronomique, les convictions du slow  food poussent à la consommation de produits issus du terroir de l’agriculture locale et des plats correspondant aux habitudes alimentaires de la zone géographique visitée.

Pour découvrir Nantes, ses secrets et sa région, la société Bike’N Tour propose de louer des vélos classiques et électriques. Afin de retrouver un lien social et partager nos secrets, des guides passionnés peuvent vous emmener en balade! Plus d’infos : www.bikentour.com

Quelques chiffres clefs du slow tourisme :

En 2019 il n’est pratiqué que par 1% des français, mais on constate une augmentation de 20% par rapport à 2017. Doucement mais durablement le slow tourisme se développe et 91% des professionnels du tourisme veulent d'implémenter des initiatives durables à leurs activités. La période forte du slow tourisme en France est d’avril à octobre. 

Les nuitées dans le tourisme rural représentent 1/3 du marché national et le nombre d’offres d’hébergement locatifs dans les campagnes a été multiplié par 37 entre 2012 et 2017 !

Les labels :

 Pour aider préparer son voyage, il existe aujourd’hui plusieurs labels dédiés aux hébergements touristiques investis dans le tourisme durable.

- La clef verte est un label qui récompense sur la gestion environnementale des hébergements touristiques et restaurants en Europe mais aussi au Maroc en Tunisie et au Japon. www.laclefverte.org

- Accueil paysan est une fédération qui regroupe des paysans et des acteurs du milieu rural. Ils proposent hébergements et activités pédagogiques permettant l’échange entre monde urbain et monde rural. www.accueil-paysan.com

- Ethic étapes est une association qui fédère les centres d’accueil de groupes de jeunes ou scolaires ainsi que les touristes individuels. Ils sensibilisent leurs clients sur la consommation énergétique, l’économie d’eau, gestion des déchets et l’utilisation de produits biologiques. www.ethic-etapes.fr

- Bienvenue à la ferme est un regroupement d’agriculteurs qui proposent une multitude prestations liées au plaisir de vivre à la campagne. Les agriculteurs invitent les touristes à participer à des activités variées afin de découvrir les pratiques agricoles et de permettre l’expérience de la vie rurale. www.bienvenue-a-la-ferme.com

- Chouette nature est un label interne de Cap France, réseau de villages de vacances. Les adhérents sensibilisent leurs clients sur le respect du patrimoine naturel, culturel et humain au sein des villages. www.capfrance-vacances.com

- Hôtels au naturel est un label qui concerne les hôtels 2 et 3 étoiles localisés dans les parcs naturels. Les établissements hôteliers s’engagent à sensibiliser les hôtes sur une consommation énergétique modérée, respect de l’environnement, à valoriser le patrimoine les savoir-faire régionaux. www.hotels-au-naturel.com

- Ecogîte est un label interne des gîtes de France, précurseur du tourisme rural qui préserve le patrimoine naturel. Il concerne les propriétaires qui favorisent l’exploitation d’énergies renouvelables et qui sont sensibles à l’empreinte écologique de leur gîte. www.gites-de-france.com

- Gîtes panda est un label de WWF qui regroupe les hébergements touristiques des parcs naturels. Les établissements doivent être situés dans un environnement naturel de qualité, comporter un équipement d’observation de la nature et promouvoir la préservation de l’environnement. www.gites-de-france.com

C’est celui qui en voit le plus qui en connaît le moins..

Article écrit par David et Louis de Bike’N Tour


Vous souhaitez en savoir plus ?

Découvrez nos toursRéservez maintenant